INTENTIONS

 

C’est un film unique et original, une fiction capable d’attiser

les émotions. A l’image de la Guyane, il est universel.

Il parle de la différence et de l’acceptation de l’Autre.

Il délivre un message d’espoir.

 

La puissance de l’Amazonie est un des matériaux essentiels

de ma mise en scène. Les acteurs ne sont ni au-dessus,

ni en dessous d’elle ;

ils ne peuvent qu’être avec elle. Reliés. Ancrés. Leurs pulsions dramaturgiques seront aussi intenses que cette nature.

La nature de ce film, on ne doit pas uniquement la regarder, mais aussi, éprouver les émotions des personnages et l’atmosphère unique de la Guyane. Ne pas seulement voir ce film, mais ressentir ce film.

 

Je vais suivre la ligne du scénario, suivre la route.

Marquer les étapes et repartir. A chaque ville, à chaque point

de repère, les relier entre eux comme ils le sont

le long de la route nationale unique qui traverse

la Guyane. Faire que cette histoire et ma mise en scène soient comme les fleuves d’Amazonie, sources de vie qui franchissent chaque cascade, chaque dénivelés en se renforçant

à chaque point de passage, impossible à arrêter jusqu’au bout

de la course dans cette partie de l’Amazonie, à la foi étouffante

et libératrice ; un aller simple vers l’autre rive du fleuve Oyapock,

vers l’Eldorado Brésilien.